Quelle étude de sol si

j'agrandis ma maison

Vous souhaitez bénéficier de notre expertise ?

Créer mon devis

Nous vous recontactons dans les 24h

TROUVER UNE AGENCE

Et accédez à notre expertise proche de chez vous

 

Ce que dit la loi

Dans une zone à risque, l’étude géotechnique de conception (étude de sol G2), prenant en compte l’implantation et les caractéristiques de la maison à bâtir, est nécessaire.

L’étude de sol G2 a pour objectif d’apporter les solutions constructives adaptées au sol et au projet.

Pour répondre aux exigences fixées par l’arrêté du 22 juillet 2020, une étude de sol G2, doit être réalisée conformément à la norme NF P 94-500 de novembre 2013.

Il va de soi que cette étude de sol G2 est obligatoire pour les projets d’agrandissement dans les zones concernées (à risque).

Important à noter : Si le projet de départ prévoyait déjà une étude géotechnique G2 (au moment de la construction de la maison), cette étude est valable sous conditions pour le projet d’extension.

Il est malgré tout conseillé de réaliser une étude de sol G2 pour l’extension afin de définir l’adaptation aux fondations existantes et éviter le déchaussement ou la surcharge, pouvant entrainer de graves désordres sur l’existant.

Qu'est-ce qu'une étude de sol G2 ? Quelle utilité ?

L’étude de sol G2 s'appuie sur l'étude de sol G1, en poussant l’analyse initiale. Cette dernière a pour objectif :

  • De définir les dispositions constructives spécifiques à l’ouvrage à bâtir et adaptées au terrain étudié et à la nature du sol rencontré.

Plus précisément, elle a deux rôles :

  • Compléter l’étude de sol G1 avec une analyse approfondie des sols et des risques géotechniques
  • Dimensionner les ouvrages qui seront construits sur le terrain : Réduction des risques identifiés de manière préventive, par une réflexion sur la conception des ouvrages

Pourquoi réaliser une étude de sol G2 ?

En clair, pour anticiper les aléas de chantiers, proposer les solutions et méthodes d’exécution et réduire les pathologies de la construction.

La nature du sol peut être une réelle menace pour la pérennité du projet et l’étude géotechnique est une parade indispensable.

Étudier son sol est un investissement sur l’avenir afin de s’assurer que la construction possède une base saine, et éviter des surcoûts liés à une absence ou une mauvaise gestion des aléas en cours de travaux

Quels sont les étapes de l'étude de sol G2 ?

L’étude de sol G2 se scinde en 3 phases distinctes

Phase 1

L’avant-projet (AVP)

L’AVP permet de définir et comparer les différentes solutions envisageables pour que le projet soit réalisé dans de bonnes conditions ; ainsi, il permet :

  • D’affiner le modèle géotechnique esquissé lors de l’étude de sol G1
  • D’évaluer plus précisément les risques et leurs impacts sur l’ouvrage projeté

Phase 2

Le projet (PRO)

Ou finalisation de la conception, correspond à l’étape d’élaboration et de justification du projet.
Il s’agit donc :

  • D’effectuer des calculs de dimensionnement, et d’établir des notes de calcul
  • De renforcer les choix constructifs, au travers de notes techniques
  • Au besoin, d’adapter le projet en fonction des risques identifiés

Phase 3

Le dossier de consultation des entreprises et l’assistance aux contrats de travaux (DCE/ACT)

Cette dernière phase de la conception permet d’assister la maîtrise d’ouvrage et/ou d’œuvre dans le choix des entreprises et l’analyse des offres techniques.

L'offreARMASOL

  • Reconnaissances des fondations et réseaux de l’existant
  • Mesures des caractéristiques mécaniques des sols
  • Propositions de solutions de fondations et d’adaptations entre l’extension et l’existant
  • Conception et dimensionnement des ouvrages géotechniques
Notre offre - Études hydrotechniques

Vous souhaitez bénéficier de notre expertise ?

Créer mon devis

Nous vous recontactons dans les 24h

TROUVER UNE AGENCE

Et accédez à notre expertise proche de chez vous

Besoin d'aide
Plus d'information
Copyright 2023 Fimurex Armasol